Le COVID 19 et les conséquences du confinement par Hubert ROZÉ

Le Stress Post-Traumatique -COVID 19 – Confinement – Hubert ROZÉ

C’est à la fin de la Première Guerre Mondiale que l’utilisation de l’hypnose est devenue populaire pour la réadaptation des soldats et sa réinsertion suite à des traumatismes de guerre.

L’hypnose pour traiter le stress post-traumatique

COVID 19 – Confinement

Le mot hypnose fait référence à un état modifié de conscience. Dans cet état de concentration il est possible d’acquérir des nouvelles capacités et apprentissages. C’est dans ce sens que l’hypnose permet d’aborder le stress post-traumatique

A ce jour les articles publiés à propos du traitement du stress par l’hypnose sont nombreux.

Parmi les apports les plus intéressants Shorvon et Sargant (1947) publient des études sur les psychoses des obus, alors que Grinker et Spiegel en 1943 puis en 1945 (suite à la deuxième guerre mondiale) publient des études sur le traitement des névroses de guerre.

Au fil du temps notre société est devenue plus violente. Les viols et les crimes violents sont plus fréquents et de nos jours les publications sur les effets psychologiques des guerres (comme celle de Vietnam ou d’Irak) ne concernent pas uniquement les soldats, mais aussi les civils victimes d’événements traumatiques.

En ce début d’année 2020, le COVID 19 et ses conséquences de confinements, ont généré un état de Stress Post Traumatique chez certains sujets.

Tout d’abord vécu comme un stress aiguë, le Stress Post-traumatique peut s’observer après 1 mois de confinement.

Notre société évolue ainsi que les mœurs. Les incestes, les abus sexuels envers les enfants, les cas de violence conjugale (physique ou verbale), sont désormais plus rapidement identifiés.

Les cas de violence religieuse, de terrorisme et de catastrophes naturelles nous obligent à adapter les outils mis en place pour accompagner et traiter le stress post-traumatique.

Dans certains cas, où la violence subie conduit au trouble de stress post-traumatique (SPT), certains dommages peuvent impliquer des changements sur la chimie du cerveau. Ce changement chimique peut aussi changer la réponse de l’individu à un stress futur.

Des études menées par Cooper et London en 1976, démontrent que les parents des sujets hautement hypnotisables se considéraient comme plus stricts et sévères que les autres parents. Il semble que les sujets ayant subi des évènements fortement traumatisants sont plus réceptifs et suggestifs à l’hypnose.

La conclusion de ces expériences, c’est que les personnes ayant subi des traumatismes (surtout les traumatismes précoces de l’enfance) ont des facilités pour se dissocier et pour recourir à des processus utilisés en hypnose, la dissociation étant à la base des techniques hypnotiques.

L’hypnose est un outil hautement efficace dans le traitement du stress post-traumatique et des personnalités multiples, la forme la plus extrême du stress post-traumatique.

Je vous propose de vous accompagner afin de vous aider à surmonter cette problématique – Hubert ROZÉ

Exemple des suggestions hypnotiques pour le traitement du stress post-traumatique

H.E. Stanton, Ph. D. à Hobart en Tasmanie (Australie) nous fait part des suggestions hypnotiques pour les troubles émotionnels afin de guider ses patients à « jeter les déchets ». Les suggestions suivantes sont inspirées de leur travail.

Imaginez que vous allez dans votre salle de bain et que vous vous apprêtez à prendre un bain. Vous entrez et commencez à laver votre corps en commençant par votre tête en prenant soin de bien frotter afin de nettoyer tous les sentiments de colère, de culpabilité, les peurs, les angoisses et les doutes…

Laissez le tout se déverser dans l’eau qui devienne de plus en plus sombre…

Maintenant vous pouvez vous rincer et sortir de la baignoire…

Vous pouvez désormais retirer le bouchon et laisser l’eau, sale et obscure, disparaître et s’évacuer.

HR Hypnose – Hubert ROZÉ

Laissez un Commentaire